En mai, l’été pointe le nez ; les melons, les pêches et les nectarines ont une saveur à nulle autre pareil.
Pour les cerises, j’en ai goutées qui n’étaient pas encore mûres. J’hésite aussi à acheter de la pastèque.
Ma fille ainée aime les physalis, mais ils sont trop secs pour moi.

Les fruits et légumes de saison ont l’énergie < Qi >.
Ils semblent plein de confiance, radieux et épanouis aux rayons du marchand.
C’est pourquoi l’acheteur ne s’y trompe pas, son choix se portera sans fautes vers eux.

L’homme a aussi sa saison radieuse, sa période rayonnante ; en un mot, son apogée.
Le difficile est de saisir le moment favorable, l’instant propice; ni trop tôt, ni trop tard.

Ceux qui vivent dans la nature savent utiliser le temps, déjouer ses ruses. Pour eux c’est une question cruciale, parfois même de vie ou de mort.
Le temps passe; hier, aujourd’hui, demain…
Il ne sert à rien de se lamenter. Mais si possible de s’en faire un allié. (Ooups ! cet article est déjà passé …)

Secured By miniOrange